Désignant les fruits issus des arbres du genre « Citrus », de la même famille que les « rutacées », les agrumes intègrent souvent l’alimentation quotidienne, surtout en France. Regroupant généralement les mandarines, les oranges, les citrons, les pomelos et bien d’autres fruits, les agrumes sont caractérisés par leur structure en quartier découlant de la transformation d’un carpelle. Dotés d’une partie intérieure charnue et comestible, leurs fruits sont entourés d’une fine peau parfumée appelée « endocarpe ». Au goût acide et/ou sucré, les agrumes sont des fruits fascinants, surtout de par leurs apports nutritionnels. Afin d’apprécier pleinement leurs qualités, il s’avère intéressant de parcourir les informations à leur sujet.

Les origines des agrumes

En plus d’être riches en nutriments, les agrumes ont une histoire de plusieurs siècles. Pour connaître leur utilité, il est important d’étudier leur parcours dans le temps.

Quelle est l’histoire des agrumes ?

Les agrumes sont souvent invoqués dans la mythologie grecque sous le nom d’« hespéridés ». En l’an 300 avant J.C, la première espèce d’agrume découverte en Europe est le cédratier. Ce n’est qu’au Ier siècle que le citronnier est adopté par les Romains. Entre le Xème et le XIIème siècle, l’oranger et le bigaradier sont plantés dans le bassin méditerranéen. En même temps, ils sont cultivés par les Arabes en Espagne. Par la suite, la culture de ce groupe de fruits se popularise dans le sud-est de l’Asie, en Chine, au nord-est de l’Inde, en Océanie et en Malaisie. Depuis, diverses variétés d’agrumes sont apparues.

Quels sont les différents fruits qui sont des agrumes ?

La liste des fruits regroupés dans la catégorie des agrumes est longue. Parmi les plus connus se trouvent le citron, le citron vert, la limette, l’orange sanguine, l’orange, la mandarine, le bigaradier, la pamplemousse, la clémentine, le pomelo, le cédrat… Il s’agit de fruits issus des plantes dialypétales, dicotylédones et hypogynes du même genre que les Citrées ou les Aurantiées. Ces espèces proviennent des arbres de taille moyenne et à feuilles alternes. De plus, ils sont dotés d’une tige ligneuse, de fleurs en grappe ou terminales solitaires. Ils ont en commun leurs fruits charnus indéhiscents qualifiés de mésocarpes spongieux et à épicarpes glanduleux. Par ailleurs, il existe 4 espèces ancestrales d’agrumes, à savoir le citrus maxima, le citrus reticulata, le citrus medica et le citrus micranha.

Est-ce que le kiwi est un agrume ?

Le kiwi est cultivé dans les mêmes conditions que les agrumes. De même, il apporte des nutriments équivalents à ceux de l’orange et du citron. Bien que le kiwi possède des propriétés similaires à celles de ces fruits, il n’est toutefois pas classé dans la même catégorie.

Est-ce que la pomme est un agrume ?

La pomme est un fruit comestible riche en vitamines et en minéraux. Tout comme les agrumes, elle a une quantité importante en eau. Cependant, ce fruit n’intègre pas la famille des agrumes.

La composition des agrumes

La particularité des agrumes réside dans leurs qualités nutritionnelles. Consommés régulièrement par les Français, ces fruits regorgent de nutriments essentiels au fonctionnement de l’organisme de l’Homme.

Quel est l’apport en nutriments des agrumes ?

Bien que les agrumes soient tous une source intéressante de nutriments, leurs apports en la matière dépendent du type de fruit en question. De manière générale, ils sont riches en vitamine C, en acide folique et ascorbique ainsi qu’en fibres. Outre cela, ils ont une teneur élevée en calcium, en potassium, en folate, en niacine, en thiamine, vitamine B6, en phosphore, en magnésium et en cuivre. Les agrumes détiennent également une quantité significative en glucides, soit en fructose, en saccharose et en glucose. À part cela, leur goût acide provient de l’acide citrique (variable selon le fruit) qu’ils contiennent. De manière précise, l’orange couvre 15 % de l’apport nutritionnel recommandé en vitamine B9 et 30 % en vitamine C. Le pamplemousse a une quantité importante en flavonoïdes. Quant à la clémentine, elle fournit des vitamines B1, B9 et C, du potassium, du magnésium, du calcium, du fer…

Combien de calories contiennent les agrumes ?

Les agrumes comme les oranges, les pamplemousses, les mandarines et les clémentines ont un apport calorique évalué à 45 Kcal pour une quantité de 100 g contre 32 Kcal uniquement pour le citron. Leur teneur modérée en calories leur permet d’intégrer le menu journalier des régimes minceur ou d’une alimentation saine et équilibrée. En effet, la consommation régulière d’agrumes contribue au bien-être et à la santé. D’ailleurs, ces fruits permettent d’éviter les conséquences néfastes des régimes restrictifs telles que le diabète, la fatigue, l’effet yo-yo… Intégrant la liste des aliments riches en fibres, les agrumes sont sans aucun doute les aliments les plus sollicités en rééquilibrage alimentaire. Pour optimiser la perte de poids, une pratique régulière d’exercices physiques est aussi de mise.

Les saisons des agrumes

Chaque agrume ou citronnier a une date de production propre à lui. En général, leurs saisons commencent en mois de novembre jusqu’en avril. Certains sont récoltés à partir d’octobre, de septembre et de janvier. En plus de cela, il existe d’autres détails qu’il faut retenir à propos de ces fruits.

Comment cultiver les agrumes en pot ?

Plantes frileuses, les agrumes ne peuvent pas être plantés en pleine terre ou en dehors de certaines régions de la France, d’où la nécessité de les cultiver en pot. Pour avoir des floraisons odorantes, il est nécessaire d’utiliser de la terre bien drainée, de vérifier la présence éventuelle de parasites et de s’assurer que les racines ne forment pas un chignon pouvant dépasser le pot.

Quelle variété d’engrais pour faire pousser les petits agrumes ?

Pour réussir la culture des agrumes, il est important de bien choisir l’engrais à utiliser. En plus de se procurer de la fumure organique décomposée (compost fait-maison, terreau et fumier déshydraté), il est nécessaire d’ajouter de l’engrais organique composé de sang desséché, de corne broyée…

Les bienfaits des agrumes sur la santé

Le point fort des agrumes par rapport aux autres fruits est leurs innombrables vertus sur la santé de l’Homme. Grâce à leur composition riche en bioflavonoïdes, ils possèdent des propriétés anti-inflammatoires impressionnantes agissant sur les cellules. Ils permettent ainsi de réduire la fatigue tout en stoppant les agressions microbiennes. De par leur teneur importante en polyphénols, les agrumes sont de véritables alliés anticancéreux. À cet effet, ils empêchent le développement des tumeurs de l’estomac, de l’œsophage et du côlon. En raison des actions combinées de la vitamine C et des flavonoïdes, ces fruits sont de vrais antioxydants. Dans ce cas de figure, ils agissent en tant qu’anti-âge tout en régulant la pression artérielle.

Outre cela, ce groupe de fruits (citrons verts, mandarines, bigaradier, oranges…) contribue au renforcement de la structure osseuse en raison de leur teneur élevée en calcium et en potassium. En plus de procurer une sensation de satiété, les agrumes ont un pouvoir anti-stress incroyable et réduisent les risques d’angoisse ou de déprime. Leur apport important en vitamine C fait d’eux des fruits d’hiver par excellence. De cette manière, ils boostent le système immunitaire (augmentation de la production de globules blancs) tout en améliorant la qualité de la peau. Les qualités nutritives des agrumes font également d’eux des aliments à privilégier lors d’un programme diététique.

En matière de régime alimentaire, les agrumes peuvent être consommés frais, cuits ou en jus. Pour optimiser leurs effets sur la santé, il est préférable de limiter la dose de sucre ajoutée aux préparations. Déjà riches en glucides, ces fruits sont de préférence à consommer sans produits transformés.

Les dangers et contre-indications des agrumes

Les agrumes sont principalement bénéfiques pour l’organisme de l’Homme. Toutefois, il existe des traitements médicamenteux incompatibles avec ces fruits. En effet, la consommation d’agrumes est déconseillée dans les 3 h qui suivent la prise d’antiacides gastriques. Dans le cas contraire, une augmentation considérable de la quantité d’aluminium présente dans les comprimés peut se produire. Les fruits concernés sont la plupart du temps l’orange et la pamplemousse.

Par ailleurs, une étude britannique menée la Harvard School of Public Health et publiée par le Journal of Clinical Oncology affirme que « plus un individu consomme des agrumes, plus il y a des risques pour lui d’être atteint par le mélanome ». Il s’agit d’une forme grave de cancer pouvant apparaître à cause du psoralène contenu dans les citrus. De ce fait, bien qu’étant nécessaire pour le corps, la consommation d’agrumes doit se faire avec modération.

Nos recettes minceur à base d’agrumes

Une panoplie de recettes préparées à base d’agrumes existe. Il suffit de choisir suivant les goûts et les préférences.

La salade d’agrumes

Cette recette est composée de pamplemousses roses, de clémentines, d’oranges, d’une gousse de vanille, de cannelle et de sucre semoule. Idéale à consommer pendant l’hiver, elle constitue une excellente préparation détox.

La confiture d’agrumes

Cette recette requiert des oranges, des pamplemousses, des citrons, du sucre et de l’eau. Facile à réaliser, elle est parfaite à consommer lors du petit-déjeuner.

Le jus d’agrumes : au citron et à l’orange

Le jus d’agrumes nécessite tout simplement du sucre, un citron et une orange. Le mieux est choisir des fruits frais et de boire la boisson dans l’immédiat après préparation.

Diététicien et Nutritionniste Clément Baubant