Pour certaines personnes, l’idée du régime des groupes sanguins est farfelue. D’autres affirment qu’il aide efficacement à lutter contre le surpoids et diverses maladies potentiellement mortelles (cancers, diabète, etc.). Est-ce vrai ? Quels sont les résultats attendus d’un tel régime ? Comment le mettre en pratique ? Les explications !

Le régime des groupes sanguins : définition et origine

Créé par le Dr Peter d’Adamo, le régime des groupes sanguins consiste à adopter une alimentation adaptée à votre groupe sanguin pour faciliter votre digestion. Selon ce naturopathe américain, les besoins nutritionnels dépendent du groupe sanguin. Durant ses stages dans divers centres de cure thermale européenne à la fin des années 1950, d’Adamo a observé la manière dont les curistes réagissaient à ce régime. Il a ainsi constaté que certains d’entre eux digèrent mal les aliments. Après réflexion, il en a conclu que le sang peut influencer la digestion, puisqu’il est le principal vecteur des nutriments.

Ainsi, le naturopathe américain a décidé de faire analyser le groupe sanguin de différents individus pour étudier l’effet de divers protocoles alimentaires sur eux. À l’issue de ses recherches, il a publié un livre intitulé « One Man’s Food » en 1980 dans lequel se trouvent ses observations et ses conseils nutritionnels. Il est également l’auteur du livre « Eat right 4 your type ».

Fonctionnement du régime des groupes sanguins

Tout comme les régimes classiques, le régime des groupes sanguins donne des aliments à privilégier, à éviter et neutres. Ces derniers varient en fonction du groupe sanguin du pratiquant.

D’Adamo explique également que chaque groupe possède une composition sanguine spécifique. En effet, les globules rouges possèdent à leur surface des glycoprotéines ayant chacune leurs propres particularités. Ces substances interagissent avec des protéines alimentaires (les lectines), ce qui entraîne à la fois une réaction d’agglutination des globules rouges et la production d’anticorps. Ainsi, consommer un aliment incompatible avec votre groupe sanguin spécifique augmente les risques de maladies graves. À l’opposé, un aliment compatible avec votre groupe sanguin est bénéfique pour votre santé.

Les étapes du régime des groupes sanguins : quid de l’alimentation et la nutrition

Selon cette théorie, la durée de ce régime alimentaire dépend des attentes de chacun. Le principe est de privilégier les aliments compatibles avec votre groupe sanguin et d’éviter ceux qui ne le sont pas. Certains aliments favorisent également la perte de poids, d’autres améliorent l’état de santé. Ainsi, ce régime est efficace si le pratiquant consomme les bons aliments sur une durée déterminée, et ce, en quantité suffisante.

Pour que ce type régime porte ses fruits, il est conseillé d’adopter une alimentation spécifique en fonction de votre groupe sanguin. Pour vous donner une idée des menus quotidiens, voici quelques catégories d’aliments à privilégier et à éviter.

Quelle nourriture faut-il manger selon le groupe sanguin (A, B, O, AB) ? Quels sont les aliments autorisés ?

Il existe quatre groupes sanguins chez l’être humain : O, A, B et AB. Il faut ainsi se baser sur ces derniers pour connaître les aliments compatibles avec l’organisme. En voici quelques exemples :

Pour le groupe sanguin O

Les personnes qui font partie du groupe O doivent privilégier les protéines animales et les aliments suivants :

  • La viande rouge;
  • Les fruits de mer;
  • Les légumes (sauf la tomate, l’aubergine et le chou) ;
  • Les fruits (sauf l’orange et la clémentine) ;
  • Les produits laitiers à base de lait de brebis ou de chèvre;
  • Le fromage ;
  • Le yaourt ;
  • Le lait.

Pour le groupe sanguin A

Voici les aliments à privilégier pour ceux qui font partie de ce groupe :

  • Les légumes (sauf la patate douce, l’igname, le chou et la tomate) ;
  • Les fruits (sauf l’orange et la clémentine).

Il est préférable de les consommer bio ou crus. Les volailles, le maïs, le blé et les produits laitiers peuvent être également pris, mais avec modération.

Pour le groupe sanguin B

Les personnes du groupe sanguin B assimilent correctement l’ensemble des aliments comme :

  • La viande ;
  • Le poisson ;
  • Les produits laitiers ;
  • Les légumineuses ;
  • Les oléagineux ;
  • Les céréales ;
  • Les laitages ;
  • L’huile d’olive;
  • Les fruits et légumes.

Pour le groupe sanguin AB

Rares sont les personnes appartenant à ce groupe sanguin. Toutefois, elles possèdent l’avantage de pouvoir consommer n’importe quel type d’aliments, à condition de miser sur la qualité plutôt que la quantité.

Quels sont les aliments interdits et à limiter ?

Selon Peter d’Adamo afin que le régime soit un succès, il faut se priver de certains aliments, et ce, en fonction du groupe sanguin :

Pour le groupe sanguin O

Pour éviter de prendre du poids et les troubles digestifs, les personnes du groupe sanguin O doivent éviter de consommer :

  • Les produits laitiers ;
  • Les produits céréaliers ;
  • Les légumes secs (haricots rouges, lentilles, haricots blancs, etc.) ;
  • Le maïs ;
  • Le blé;
  • Les fraises ;
  • Certains poissons (barracuda, poisson-chat, etc.).

Pour le groupe sanguin A

Les personnes du groupe sanguin A sont majoritairement végétariennes. De ce fait, elles doivent éviter la consommation de viande, mais aussi :

  • Les laitages ;
  • Les haricots rouges ;
  • Les haricots beurre ;
  • Le blé.

Pour le groupe sanguin B

Voici les aliments à bannir pour les personnes appartenant à ce groupe :

  • Le poulet;
  • Le blé ;
  • Le seigle ;
  • Le maïs ;
  • Les lentilles ;
  • Le sarrasin ;
  • Les cacahuètes ;
  • Les graines de sésame.

Pour le groupe sanguin AB

Même si ce groupe sanguin n’exclut aucun aliment, il est conseillé d’en consommer certains de manière modérée. Parmi ceux qui favorisent la prise de poids se trouvent :

  • Le maïs ;
  • Le sarrasin ;
  • Les graines ;
  • Le blé ;
  • La viande rouge;
  • Les haricots rouges;
  • Les haricots beurre.

Enfin, tous les groupes sanguins doivent éviter :

  • Le saumon fumé;
  • Le son de blé ;
  • La noix de coco;
  • Les huiles de maïs et d’arachides ;
  • Le poivre noir;
  • Le porc ;
  • Les glaces ;
  • La rhubarbe ;
  • Le vinaigre.

Quel pain faut-il privilégier pour le groupe sanguin O ?

Idéal au petit-déjeuner, le pain de blé germé figure parmi les aliments compatibles avec les personnes du groupe sanguin O. D’origine orientale, il se démarque par sa richesse nutritionnelle et sa saveur légère. Au fil des millénaires, ce type de pain s’est popularisé grâce à sa haute digestibilité. Consommé avec du beurre ou grillé dans la poêle, il fera le bonheur des gourmands.

Exemple type de menu journalier pour un régime des groupes sanguins (O, A, B et AB)

Il est parfois difficile d’organiser les repas du quotidien, surtout dans le cadre d’un programme minceur. Pour ceux qui souhaitent se lancer dans le régime des groupes sanguins, voici un exemple de menus journaliers :

Au petit-déjeuner :

  • Groupe O : pain de blé germé, boisson de riz, figues et ananas ;
  • Groupe A : son d’avoine, agrume, café, boisson de riz ;
  • Groupe B : jus d’orange, boisson à la noisette, gruau, graines de chia ;
  • Groupe AB : pain de seigle, beurre de cacahuète, fruit, thé.

Au déjeuner :

  • Groupe O : poulet, haricot vert, chou chinois, riz complet ;
  • Groupe A : jus de carotte, pois chiches, pain d’épeautre ;
  • Groupe B : cabillaud, riz complet, brocoli, carotte, aubergine ;
  • Groupe AB : salade de lentille corail, pain d’épeautre, yaourt.

Au dîner :

  • Groupe O : flétan, salade de mâche, figues, thé ;
  • Groupe A : steak de soja, chou rouge, mandarine ;
  • Groupe B : viande de bœuf, salade de pommes de terre, haricot vert et oignon ;
  • Groupe AB : filet de dinde, endives, riz sauvage asperges.

Le régime inventé par Adamo favorise-t-il la perte de poids, quel que soit le groupe sanguin (O, A, B, AB) ?

L’objectif principal du régime des groupes sanguins n’est pas la perte de poids. Il s’agit plutôt d’une hygiène de vie, un mode d’alimentation à adopter dans la durée. De ce fait, lorsqu’une personne consomme des aliments adaptés à son groupe sanguin, son organisme élimine efficacement les toxines et les graisses, ce qui aide à mincir.

Quel est le groupe sanguin le plus répandu dans le monde ?

Selon les statistiques des scientifiques, le groupe O est le plus répandu dans le monde. Ils affirment également que 44 % des Français appartiennent au groupe A et 42 % au groupe O.

Le régime des groupes sanguins présente-t-il un danger pour la santé ?

Quelques précautions sont à prendre pour que le régime des groupes sanguins soit un succès. En effet, une alimentation inadaptée ou déséquilibrée peut avoir un impact sur la santé, que ce soit sur le plan mental ou physique :

  • Ce régime engendre une frustration du fait que certains aliments sont interdits ou consommés en quantité limitée ;
  • Ce régime augmente les risques de carences, car chaque aliment contient des nutriments spécifiques ;
  • Ce régime favorise le développement des maladies cardiovasculaires et du cancer de la prostate, en particulier chez les personnes du groupe O;
  • Ce régime peut causer la constipation chez les personnes du groupes O et B du fait que leur faible apport en fibres céréalières ;
  • Ce régime engendre toutes sortes de malaises (fatigue, allergies, migraines, etc.) du fait des restrictions alimentaires ;
  • Les performances des personnes du groupe O pratiquant une activité physique régulière diminuent en raison d’un faible apport en glucides ;
  • L’apport élevé en protéines des personnes du groupe O a un impact au niveau des reins, en particulier chez les diabétiques.

Quels sont les avantages du régime des groupes sanguins ?

Le régime présente selon le Dr Peter d’Adamo plusieurs avantages :

  • Il a un effet rassasiant, car le fait de diversifier les aliments de chaque groupe sanguin favorise la satiété et soulage les sensations de faim ;
  • Il favorise la perte de poids du fait de la restriction calorique occasionnée par le nombre limité d’aliments autorisés ;
  • Il limite la consommation de produits industriels néfastes pour la santé ;
  • Il contribue à se prémunir des facteurs responsables de la dégradation des cellules ;
  • Il ralentit le processus de vieillissement du corps.

Quels sont les inconvénients et les risques de ce régime

Tout comme les autres types de régimes, le régime des groupes sanguins présente quelques inconvénients :

  • Il est difficile de se priver des aliments consommés fréquemment, surtout sur le long terme ;
  • Il peut engendrer une frustration à cause des restrictions alimentaires ;
  • Il peut être difficile à mettre en œuvre, en particulier si les membres d’une famille appartiennent à divers groupes sanguins.

Psycho Nutritionniste Qilibri – Laura Fernandes