Quelle est la différence entre le poids de forme, le poids idéal et l’IMC ?

Avec la démocratisation d’internet, énormément de ressources sur le sujet du poids sont accessibles facilement en ligne, mais lesquelles vous sont vraiment utiles ? Et comment vous en servir ? Lorsque l’on aborde le sujet du poids, beaucoup de notions font surface : poids de forme, poids idéal, IMC… Il convient de bien différencier toutes ces notions pour appréhender la perte de poids sereinement. Tout d’abord qu’est-ce que le poids de forme ? C’est tout simplement le poids qui vous fait vous sentir bien physiquement ! C’est-à-dire que vous n’avez aucune difficulté à fournir un effort, vos mouvements et vos gestes se font avec facilité.

Le poids idéal c’est un poids psychologique, il n’est pas ressenti sur le moment mais plutôt chiffré. C’est un objectif que vous vous êtes donné et autour duquel il faut, selon vous, graviter. Ce poids que vous voyez comme idéal n’est pas forcément celui qui vous correspondra à ce jour. En effet, ce poids peut être basé sur une période de votre vie ou encore correspondre à l’image que vous souhaitez renvoyer qu’elle ne soit pas ou qu’elle ne soit plus réaliste pour différentes raisons qui peuvent être en lien avec votre histoire pondérale.

Il existe une troisième notion, moins connue mais pourtant pas des moindre, le set point ou point d’équilibre en français. Lui aussi est influencé par votre historique pondérale depuis votre adolescence jusqu’à ce jour. C’est en fait le poids déterminé par votre histoire pondérale et de vos besoins. C’est le poids auquel votre corps se stabilise lorsque vous mangez en adéquation avec vos sensations alimentaires de faim et de rassasiement. C’est donc lui qui interfère dans l’atteinte du poids idéal.

L’IMC ou indice de masse corporelle est un peu différent des précédentes notions il fait état de votre statut pondéral à l’instant T. Calculé selon une formule qui divise votre poids avec votre taille au carré, le résultat obtenu permet une classification médicale. Cependant tout comme le poids idéal nous verrons que l’IMC peut être trompeur.

Comment calculer votre poids idéal, quel poids pour quelle taille ?

Nous l’avons vu précédemment le poids idéal correspond à une idée théorique basée sur une période, un âge ou juste un idéal propre à chacun. Dans la pratique il existe également une formule qui vous permet de l’obtenir en ramenant votre IMC à un niveau idéal. Bien que fort utilisé, cet outil ne prend pas en compte votre historique pondéral et vos besoins spécifiques. En effet, imaginons Sylvie, 67 kg pour une taille de 161 cm et âgée de 42 ans qui présente des problèmes de santé à l’origine d’œdème. Savoir que le poids idéal de Sylvie est de 50kg ne nous importe peu car la présence des œdèmes fait qu’elle ne pourra pas les atteindre.

Cet exemple très spécifique illustre le manque de fonctionnalité d’un outil qui ne prend pas en compte certains paramètres spécifiques à chacun.

C’est pourquoi il faut apprendre à penser autrement que par le poids et s’intéresser davantage à son corps : comment vous vous y sentez et comment vous vous l’appropriez. Le poids n’est pas toujours la notion la plus parlante, surtout maintenant que vous savez que l’IMC ne prend pas en compte des paramètres essentiels dans la classification de votre statut pondéral. Il est important de se référer à des sources fiables. L’IMC ne prend également pas en compte le ratio entre votre taux de masse grasse et votre masse musculaire. Par conséquent, un bodybuilder qui n’a aucun gras mais uniquement du muscle est considéré, selon le calcul de son IMC, comme obèse.

Dans le même registre, si nous prenons en compte nous aussi le ratio entre la masse maigre et la masse grasse, la perte de poids d’une personne en obésité ou en surpoids indiqué par une balance n’est pas toujours le meilleur indicateur. En effet lorsqu’il s’agit d’une simple balance et pas d’un impédancemètre, cette dernière indique simplement la perte de poids sans en préciser l’origine. Vous ne savez pas si vous avez perdu du gras ou du muscle.

Vous le voyez donc, le poids ne doit pas devenir la source d’obsessions car il n’est pas toujours le meilleur indicateur. Nous avons une petite astuce pour vous afin que vous puissiez voir l’évolution dans votre perte de poids et faire la différence entre muscle et graisse ; prenez vos mensurations. En effet, si vous perdez des centimètres mais que vous ne perdez pas de poids sur la balance c’est le signe que vous perdez de la masse grasse. Si c’est le cas, vous êtes sur la bonne voie !

Mais alors quel poids doit peser une femmes d’1m60 à 1m75 et combien pour des hommes d’1m70 à 1m85 ?

En théorie nous pourrions calculer le poids d’idéal d’une taille donnée si nous incluons l’âge de la personne, mais nous venons de la voir ce calcul n’est pas forcément des plus fonctionnel. En effet, deux personnes qui font la même taille ne doivent pas nécessairement faire le même poids, ni avoir les mêmes besoins et les mêmes apports.

Nous ne pouvons donc pas vous donner le poids idéal d’une taille spécifique car il ne correspondra surement pas à ce que vous souhaitez en pratique. De plus, même en comparant deux personnes du même poids et de la même taille (1m75 pour 65kg par exemple), leur morphologie et leurs muscles feront que leur aspect sera différent. Ainsi, on pourra donner l’un plus lourd que l’autre en apparence.

Pour vous communiquer des notions plus concrètes, le calcul de votre poids idéal doit se faire sur la base de votre historique pondérale, de vos paramètres personnels (poids, taille, âge), de votre santé et enfin de votre comportement et de vos habitudes alimentaires du moment. Il n’y a pas de poids normal déjà prédéfini pour une personne puisque tout doit être adapté et personnalisé selon le caractère unique de chacun. Rappelez-vous que ce qui compte le plus… c’est vous ! Et que la seule chose qui compte réellement, c’est que vous vous sentiez bien.

Vos besoins moyens pour perdre du poids, un tableau en fonction de votre taille et de votre âge ?

Vous l’avez compris, il est impossible d’établir un tableau de référence quand il s’agit de perte de poids car la personnalisation propre à chacun est un facteur bien trop important. Qu’il s’agisse de l’IMC, indice de masse corporelle, ou du poids idéal, nous avons vu qu’ils ne prennent pas en compte votre historique pondéral, une notion indispensable, et qu’ils ne peuvent servir de base à un tel travail.Ne vous précipitez pas pour autant sur le premier régime restrictif dont vous entendrez parler ! L’impact de l’effet yo-yo, induit par les régimes précédents, pourrait vous guetter dès l’arrêt d’un tel régime. Résultat : vous allez provoquer des variations de votre courbe de poids, induite par une modification drastique des apports alimentaires dont découlera l’augmentation de votre poids d’équilibre. Concrètement, vous aller perdre du poids et en reprendre encore plus aussi vite pour stabiliser à ce nouveau poids, supérieur à celui auquel vous étiez avant le régime. Par conséquent, plus vous faîtes de régimes, plus vous grossissez.

Prenons exemple avec un homme, Pierre 56 ans fait 1m60 et enchaine les régimes restrictifs depuis 20 ans. Il souhaite retrouver le set point de ses 25 ans soit 68kg. Cependant étant donné son passif en termes de régimes mais aussi son âge, il se pourrait que son poids d’équilibre ait augmenté à 78kg. Le calcul de votre poids idéal sera donc à adapter en fonction de vos paramètres et de votre histoire personnelle.

Quel soutien gratuit avoir dans la quête de son objectif de perte de poids ?

Si pour des raisons financières vous ne pouvez bénéficier d’un accompagnement dans votre prise en charge, essayez de vous procurer des sources d’informations fiables et moins coûteuses. Renseignez-vous dans des bibliothèques ou librairies spécialisées et documentez-vous au maximum sur le sujet qui vous concerne. Quand vous consultez des sources web, faîte attention à la provenance des articles. Et lorsque les informations vous paraissent douteuses, comparez-les à d’autres. Pensez également à demander aux professionnels de santé qui vous entourent et notamment à votre pharmacien.

L’activité physique est également d’une très grande aide dans votre objectif de perte de poids. D’ailleurs, voici quelques astuces faciles à mettre en place au quotidien : Tout d’abord favoriser toujours les escaliers et la marche plutôt qu’un moyen de transport à moteur. Faite des activités que vous aimez et bougez, ne restez pas sédentaire. Buvez de l’eau ! Il est recommandé de boire 1,5L d’eau par jour. Si vous n’aimez pas l’eau, buvez du thé ou mettez du citron dedans.

Ecrit par :

Psycho-Nutritionniste Laura Fernandes
Diététicienne Nutritionniste Qilibri

Le 21 Janvier 2020
Dernière mise à jour le 21 Janvier 2020