Le potiron est un légume incontournable sur les tables en automne et en hiver. Issu de la famille des cucurbitacées, il a de nombreux atouts. Se prêtant à différentes préparations pour réchauffer pendant les longues soirées d’hiver, il s’avère également intéressant du point de vue nutritionnel. Focus sur le potiron !

Quelle est la différence entre un potiron et un potimarron ?

Le potiron et le potimarron appartiennent tous les deux à la famille des cucurbitacées. Ils se différencient au niveau de la couleur, de la forme et du goût.

Le potiron se caractérise par une forme ronde et aplatie. Sa couleur varie entre l’orange vif et le vert foncé. Sa chair est douce, orange avec un goût fin et légèrement sucré.

Le potimarron se distingue par une forme plutôt allongée et est plus petit que le potiron. Sa chair est tendre, jaune et son goût se rapproche de la purée de châtaigne.

Potiron et santé : quelles sont les vitamines dans le potiron ?

Le potiron est particulièrement riche en micronutriments et en bêta-carotène tout en étant peu calorique. Il se caractérise également par une faible teneur en lipides. Plus le potiron est stocké, plus sa teneur en vitamines augmente, mais également sa teneur en sucre.

Le potiron contient 25,9 kcal pour 100 g, 4,5 g de glucides pour 100 g, 0,84 mg de vitamine C pour 100 g, 0,24 mg de vitamine E pour 100 g, 13 mg de calcium pour 100 g, 230 mg de potassium pour 100 g, 6 020 µg pour 100 g, 6,9 mg de magnésium pour 100 g et 0,18 mg de fer pour 100 g.

Bienfaits potiron régime : est-ce que le potiron fait grossir ?

Dès la fin de l’été, le potiron se retrouve sur les étals des maraichers. N’hésitez pas à profiter de ce légume d’hiver pour faire le plein de vitamines et de minéraux. Rassurez-vous, le potiron est peu calorique et ne risque pas de vous faire grossir. Riche en fibres et gorgé d’eau, le potiron vous permettra d’avoir un repas rassasiant avec peu de calories.

Ne vous en privez pas, car le potiron contribue au bon fonction du transit intestinal grâce à sa teneur en fibres. Il contient 1,3 g de fibres pour 100 g et 0,1 g de lipides (0,1 g d’acides gras saturés, 0,0 g d’acides gras mono-insaturés et 0,0 g d’acides gras polyinsaturés).

Vous vous inquiétez pour le sucre contenu dans le potiron ? Sachez que son goût sucré vient du mannitol, une catégorie de sucres laxatifs. Cela signifie qu’il n’intègre pas les tissus. Il s’associe aux fibres et favorise le transit intestinal.

Peu calorique, le potiron procure 20 calories pour 100 g. Il contient également des pectines qui ont un pouvoir anti-cholestérol en retardant le passage du sucre dans le sang.

Bref, le potiron a tout à fait sa place dans un régime équilibré.

Est-ce qu’on peut manger la peau du potimarron ?

Contrairement à la peau du potiron, celle du potimarron est fine et peut parfaitement être consommée. Vous ne voulez pas la manger et êtes tenté de sortir l’épluche-légumes ? Il ne s’agit pas de la meilleure façon d’enlever la peau. Découvrez comment préparer facilement le potimarron en quelques étapes :

  • Commencez par couper le potimarron en quartiers sans l’éplucher, puis ôtez les graines.
  • Dans une cocotte, placez les quartiers de potimarron et versez-y un grand verre d’eau.
  • Faites cuire à l’étouffée pendant une vingtaine de minutes, puis retirez du feu lorsque la chair est tendre.
  • Laissez refroidir, puis enlevez la peau avec un couteau.

Vous pouvez utiliser la chair du potimarron dans votre recette et griller les graines pour les déguster en collation. Le potimarron se prête aussi bien à une recette sucrée que salée.

Quels sont les bienfaits des graines de potiron ?

Comestibles, les graines de potiron sont riches en nutriments. Elles renferment 50 % de lipides et sont utilisées pour fabriquer de l’huile. Elles contiennent également des protéines, du potassium, du phosphore, de magnésium, du calcium, du zinc, du manganèse, du fer, du sélénium, des vitamines du groupe A, B et E ainsi que des fibres. La consommation de graines de potiron permet ainsi de faire le plein de nutriments.

Sachez que les graines de potiron sont utilisées en tant que vermifuge naturel. La graine est consommée avec son enveloppe pour éliminer les parasites intestinaux tel que le ténia et les ascaris. Les graines de cette cucurbitacée possèdent également des propriétés antibactériennes, diurétiques et des vertus légèrement laxatives. Elles facilitent ainsi l’élimination des toxines dans les urines et préviennent la formation de calculs rénaux.

Quels sont les bienfaits du potiron ?

Avec sa chair ferme et légèrement sucrée, le potiron est la star des légumes d’hiver. S’apprêtant de diverses manières, il est apprécié par les enfants et les adultes. Son goût n’est pas la seule raison qui explique son succès. En effet, ce légume est également riche en bienfaits et est un véritable allié santé.

Il est particulièrement concentré en vitamines : sa couleur orange est due à la présence de caroténoïdes. Le potiron fournit 43 % des apports journaliers en bêta-carotène. Ce dernier est ensuite transformé en vitamine A, contribuant à prévenir le vieillissement cutané et certains cancers. Le potiron est également riche en vitamine B9, essentielle au bon fonctionnement du système nerveux. Grâce aux fibres qu’il contient, le potiron facilite également le transit intestinal comme la plupart des fruits et légumes.

Potiron : recette facile

Il existe de nombreuses façons de préparer le potiron : en soupe, en gratin ou encore sauté au beurre. En soupe, le potiron se marie agréablement avec le lait de coco ou la crème fraîche. Il entre aussi bien dans la préparation de couscous que de pot-au-feu. Ce fruit généralement consommé comme d’autres légumes est également délicieux en dessert. Il entre parfaitement dans la préparation d’une tarte comme n’importe quel autre fruit.

Gratin de potiron

Vous avez besoin de :

  • 10 pommes de terre de taille moyenne
  • 500 g de potiron
  • 2 oignons
  • 25 cl de crème fraîche liquide
  • 60 g de fromage râpé
  • Une poignée de feuilles de basilic
  • Sel et poivre

Voici la préparation :

  • Épluchez les pommes de terre et le potiron, puis coupez-les en lamelles.
  • Épluchez les oignons et coupez-les en tranches.
  • Dans une poêle, chauffez un peu d’huile et faites-y revenir l’oignon.
  • Versez-y la crème fraîche et les feuilles de basilic. Salez et poivrez.
  • Beurrez un plat à gratin, versez-y la moitié de la préparation aux oignons, surmontez d’une couche de pommes de terre et de potiron, puis terminez avec le reste de la crème aux oignons.
  • Enfournez à 180 °C pendant 20 minutes.
  • Parsemez de fromage râpé, puis enfournez de nouveau pendant 15 minutes.
  • Servez chaud.

Soupe au potiron

Vous avez besoin de :

  • ¼ de potiron
  • 8 pommes de terre
  • 50 cl de bouillon de volaille
  • 200 g de crème fraîche
  • Une poignée de persil
  • 2 cuillerées à soupe de noix de muscade
  • Sel et poivre

Voici la préparation :

  • Épluchez le potiron, puis coupez la chair en gros morceaux.
  • Épluchez les pommes de terre.
  • Faites cuire à la vapeur les morceaux de potiron et les pommes de terre.
  • Passez le potiron et les pommes de terre au mixeur, puis ajoutez-y le bouillon de volaille bouillant.
  • Dans une casserole, versez la purée de potiron et de pommes de terre ainsi que la crème. Salez et poivrez, puis portez à ébullition.
  • Retirez du feu dès les premiers bouillons, départagez entre des soupières individuelles, parsemez de persil haché et servez chaud.

Vous pouvez agrémenter la soupe de fruits secs.

Diététicienne Nutritionniste Qilibri – Lauren Haddad